Le massacre ne fait que commencer.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Chelsea A. Stonner
Modératrice


•─ Messages : 215
•─ Date d'inscription : 27/10/2009


Idendity Card.
•─ Avatar: Hayley Williams *w*
•─ Groupe: Journal du Lycée
•─ Relations:

MessageSujet: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity Mer 2 Déc - 18:23

    Les arbres dénudés de feuilles croulaient presque sous la force du vent. C’était impressionnant. Ce même vent était faible en été, c’était presque une brise alors qu’en Hiver, il avait une énergie monstre. Il m’étonnait de jour en jour et d’année en année. Je savais pourtant qu’à chaque début d’Hiver, il se mettait à souffler de toutes ses forces. Comme pour se venger quand nous étions affaiblis par la fraicheur.
    Je fermais mon K-Way jaune poussin (cliché, n’est-ce-pas ?) jusqu’au cou, enroula une grosse écharpe noir autour de mon cou et enfila mes bottes en caoutchouc. A Londres, en plus du vent impressionnant, il y avait de la pluie. De la pluie. Et… De la pluie. Pas de répits et dès qu’un petit rayon de soleil tout timide apparaissait, on devait quand même mettre deux ou trois pulls pour ne pas mourir de froid.
    Sortant de chez moi couverte comme si une tornade se préparait, je fermais ma porte à clef. J’avais déjà assez de mal pour manger, alors si on volait le peu de meuble que j’avais, je serais dans une belle merde.

    Une fois arrivée au bahut, je vis que j’étais super en avance du à ma rapidité à marcher sous la pluie. Je regardais la pelouse qui autrefois était si verte et fit une grimace. Elle était maculée de tache marron, de la boue pure et simple. Eurk. C’était si sale ! Je me demandais comment les gens qui prenaient un bain de boue s’en sortaient pour ne pas être dégoutée.
    Oh, tant pis si j’allais en cours en avance. J’entrais de l’enceinte de London Bridge en regardant derrière moi les gens dans leurs voitures ou ceux qui s’abritaient sous l’habitacle de l’abris de bus pour fumer une dernière cigarette avant de subir une journée banale d’un lycéen typique : les cours.
    Mon casier. Qu’étais t’il arrivé à mon casier ?!
    Un idiot avait essayé de l’ouvrir, mais en vain. Un gros enfoncement dans la porte montrait bien la violence qu’il avait utilisé pour essayer d’ouvrir mon casier. Je ris, et finit par ouvrir le cadenas.

    Voilà cinq minutes que j’étais installé en cours. De mathématiques en plus. Je n’avais jamais tenu dans une salle aussi longtemps sans regarder par la fenêtre ou ouvrir mon carnet favori. Peut-être était-ce parce qu’aucuns élèves étaient arrivés et que regarder la pluie tomber ne ferait qu’aggraver ma santé mentale.


Dernière édition par Chelsea A. Stonner le Sam 13 Fév - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trinity G. Marley


•─ Messages : 11
•─ Date d'inscription : 01/02/2010


Idendity Card.
•─ Avatar: Cory Kennedy
•─ Groupe:
•─ Relations:

MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity Jeu 4 Fév - 22:02

« -TU TE DEBROUILLES !
-Mais il pleut !!!
-Oui bah, tu prends un parapluie! J'suis déjà assez à la bourre moi même, je peux pas te déposer!
-Mais...
-Je veux rien savoir, tu te débrouilles!
-Mais...
-Chut !
-Je..
-Chut! »
Très bien, le grand chef de tribut avait parlé et sa décision était irréversible. Habituellement, je me serais surement énervée, rebellée contre cette autoritarisme despotique....mais aujourd'hui, j'étais trop en retard pour ça. Je me contentais donc de lui lancer un regard noir avant de monter les escaliers du duplex afin de regagner ma chambre. Il était rare que je parte de la maison aussi tard, mais j'étais tellement persuadée qu'elle me déposerait que je m'étais octroyer le droit de de paresser quelques minutes de plus
« - Si le vent m'emporte parce que je suis trop maigre et qu'on retrouve mon corps à plusieurs kilomètre d'ici...ce sera entièrement de ta faute! Hurlais-je tandis que j'enfilais une simple chemise tellement grande sur moi qu'elle faisait office de robe !
-Gamine !! Se contentât-elle de répondre. »
je souris intérieurement. Le coup en lui même était assez bas. Je savais parfaitement que ma mère s'inquiétait en permanence de mon IMC constamment inférieur à la moyenne. Mais d'un autre côté, le fait que je plaisante avec la rassurait, alors...
Pourtant, lorsque j'y réfléchissait, je me disais que j'avais plus de chance de mourir assassiner par ce mystérieux meurtrier que emporter par une simple tempête. Cette simple pensée me glaça le sang...mais je me ressaisit. J'avais un meeeerveilleux cours de math qui m'attendait...Pouah! Et si je séchais? J'aurais pu me faire passer pour malade...Je souris intérieurement. Moi malade? Ah ah, la bonne blague! Le seul mal qui m'avait un seul jour cloué au lit, c'était la gueule de bois....et encore!
J'enfilais donc une paire de collant noire en laine, enroulais autour des mes épaules un grand châle gris et chaussais mes bottes à lacet. Une grande cape me servit amplement de manteau tandis que je fixais un béret sur ma tête mal coiffé; un simple coup de brosse allait faire l'affaire en arrivant au lycée. Je m'emparais de mon meilleur ami: Le parapluie, et était fin prête a affronté le climat de londres, maudissant ce chers Darwinn qui lui menait des fouilles en Turquie à ce moment.

Traçant à tout allure à travers les rues tandis que les beatles me disaient joyeusement a travers mes écouteurs que le soleil arrivait (...ouai c'est ça), J'arrivai devant les lycée sèche et sauve, sans qu'une seule goutte de pluie ne sois rentrée en contact avec ma peau. Je m'épatais moi même à vrai dire...mais bon, pas le temps de m'extasier sur ma propre personne, il fallait que je retrouves ma salle.
D'ailleurs, c'est avec surprise qu'en arrivant devant, je me rendis compte qu'elle était vide...enfin, presque vide. Stupéfaite, je vérifiais deux ou trois fois qu'il s'agissait bien de la mienne...Bah oui!
Bon sang, étais-je en avance? C'était bien la première fois que ça arrivait, ayant tendance à débarquer dans la salle a à peine quelque minutes de la sonnerie...Raah, à quoi cela servait de partir en retard si c'était pour arriver en avance? Bon ok, j'allais pas me plaindre non plus...D'autant plus que Pumpkin me regardait bizarrement. Oui oui, Pumpkin, c'était comme ça que j'avais surnommée cette fille aux cheveux orange. Pourquoi? Pour la simple et bonne raison que malgré le fait qu'elle soit dans ma classe, je ne m'étais jamais souvenue de son prénom. Bon bien sur, elle n'était pa au courant de ce mignon petit pseudonyme que je lui avais attribué.
Pourtant, je savais quelques truc à son sujet...son nom de famille par exemple: Stonner. Etant arrivée quelque jours après la rentrée des classes, une fille plus ou moins sympathique mais très bavarde m'avait gentiment briffé sur qui était qui dans ce lycée, qui faisait quoi avec qui et de qui je ne devais absolument pas m'approcher. Et dans ce lot, il y avait Pumpkin.
Rédactrice en chef, du journal...il s'agissait apparemment d'une fouine qu'il fallait éviter par tout les moyens.
Bof, personnellement, je faisais partie de ceux que le ridicule n'avait pas tué...mais bien amoché. Alors qu'importe ce qu'on pouvait dire sur moi, j'avais surement vu bien pire. Et puis, moi cette fille...je la connaissais pas. Je ne lui avais jamais adressée la parole alors, il était tout simplement hors de question que je la juge !

« Salut! » Lui lançais-je sur un ton enjoué de la porte. « Première arrivée? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea A. Stonner
Modératrice


•─ Messages : 215
•─ Date d'inscription : 27/10/2009


Idendity Card.
•─ Avatar: Hayley Williams *w*
•─ Groupe: Journal du Lycée
•─ Relations:

MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity Dim 14 Fév - 1:07

H.S. : Désolée de l'attente :/

    Les goutes ruisselaient contre les vitres, qui, je supposais, étaient froides. Je les suivais des yeux, ne me lassant pas de ce mouvement oculaire qui allait de haut en bas, et de bas en haut. Bizarrement, tout ce qui m’entourait avait pratiquement disparu, il n’y avait que la course des gouttes à folle allure qui m’intéressait.
    Mais soudain, une voix surgit dans mon esprit et je me retrouvai dans cette classe de matheux qui sent horriblement mauvais (la classe... Et les matheux tout en y réfléchissant).

    « Salut ! » me dit-on. « Première arrivée? »

    Je levais les yeux au ciel. D’une, quelqu’un m’avait sortit de ma petite léthargie qui était, je l’avoue, agréable ; deux elle paraissait très bête. Un coup d’œil circulaire m’apprit que j’étais seule, donc oui, j’étais la première arrivée –logique, mes amis, logique.

    « - Hmm... Salut ! » dis-je gaiement, laissant mes petites pensées antipathiques dans un coin de ma tête. « Oui, première arrivée. »

    Je m’étonnais moi-même pour cette réponse.... En cours de mathématiques ! J'avais un sérieux problème chez moi, je déglinguais de partout... Tant pis, j’aime ça.
    Doucement, je tapotai la table individuelle à mes cotés, l’invitant à s’asseoir. Je rajoutais un sourire enfantin, sage et céleste pour la convaincre que je n’allais pas lui faire du mal (je pense...).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trinity G. Marley


•─ Messages : 11
•─ Date d'inscription : 01/02/2010


Idendity Card.
•─ Avatar: Cory Kennedy
•─ Groupe:
•─ Relations:

MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity Dim 14 Fév - 1:40


    *Bon, elle a pas l'air aussi méchante qu'on le dit* Pensais-je en voyant le sourire que m'adressait Pumpkin. Bon techniquement c'était pas « méchante » qu'on m'avait sortie, mais quelque chose de plus...bof, peu importait après tout.
    Autant donc les écouteurs de mes oreilles que j'avais gardé, j'allai m'asseoir près d'elle. C'était elle qui m'avait invitée, donc je supposais que je ne l'importunais pas...à moins que son apparente gaieté soit un masque d'amertume et d'aigreur qui allait refaire surface d'une minute à une autre. Même si je ne voyais pas vraiment qu'elle intérêt elle aurait à se montrer désagréable avec la pauvre petite chose fragile et gentille que j'étais...Bon peut être pas si fragile et gentille que ça...mais je l'avais salué. C'était pas ma pote, c'était même pas une connaissance, j'aurais put tout bonnement l'ignorer et aller m'asseoir à l'autre bout de la classe. Mais non, je l'avais salué...j'avais même essayé de faire la conversation. Par définition, j'avais donc été polit... ça méritait un petit geste de sympathie non?


    « Et bien...j'te plains d'avoir attendue dans une tel puanteur! » Dis-je tandis que je regardais ma montre et que je regrettais vraiment de ne pas avoir séchée. Ils aéraient jamais cette pièce ou ils avaient simplement décidé d'asphyxier tous les élèves qui passeraient par là?« Les mathématiques...t'intéressent au point que tu sois en avance ou c'est juste un simple concourt de circonstance? » J'avais mis un peu de temps avant de prononcer le « intéressent »! Je n'insinuais pas que les maths n'étaient pas intéressantes, non, chacun ses gouts après tout...Mais le prof...
    Mon avis sur lui était simple: Si l'ennuie avait pu tuer, alors il aurait été un serial killer. Il m'étais arrivé de jeter un coup d'œil à la tête des autres lycéens pendant son cours...résultat: Se prof devait détenir le record de bâillement déclenché chez ses élèves à la minute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea A. Stonner
Modératrice


•─ Messages : 215
•─ Date d'inscription : 27/10/2009


Idendity Card.
•─ Avatar: Hayley Williams *w*
•─ Groupe: Journal du Lycée
•─ Relations:

MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity Mar 16 Fév - 23:14

    « Et bien...j'te plains d'avoir attendue dans une tel puanteur! » me dit-elle. Doucement, j'acquiesçai. A vrai dire, je ne sentais plus rien, l'odeur qui me paraissait tellement repoussante à la base s'était doucement invité dans mes narines. Je ne sentais plus rien... Mise à part une touche de parfum, surement cette jeune fille.
    Une nouvelle d'ailleurs. Je la détaillais discrètement, la trouvant beaucoup trop mince mais pas moche. Plutôt mignonne de visage, mais elle faudrait qu'elle prenne des formes la petiote.
    Doucement, je me perdis dans la contemplation de son style. Elle devait avoir sacrément froid habillé comme ça... J'en frissonnais même...
    « Les mathématiques...t'intéressent au point que tu sois en avance ou c'est juste un simple concourt de circonstance? »
    Je sortis de mon frisson infernal et rit.
    « J'aime les maths. Du moins, quand ça s'arrête à 2 + 2 = 4, si tu vois ce que je veux dire... Et je suis ici avant tout le monde parce que je suis -malheureusement- allée trop vite, je me suis salement dépêchée à cause de la pluie. Et toi, je vois que tu es nouvelles et t'as tête m'indique tu n'as pas l'air d'apprécier les mathématiques, pourquoi es-tu ici si tôt ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity

Revenir en haut Aller en bas

Il pleut, il mouille, c'est la fête de l'andouille ! { pv : Trinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le massacre ne fait que commencer. :: LONDON BRIDGE HIGH SCHOOL :: Salles de Cours-